Souscrire par téléphone (9 h / 18 h)

Corée du Sud : nos conseils santé

Mondial Assistance - Corée du Sud

Capitale : Séoul

Mise à jour : 31/08/2015

Mondial Assistance - Alerte

Incidents sur la zone frontalière.

Le 20 août 2015, des tirs d’artillerie ont été échangés entre les deux Corées de part et d’autre de la zone démilitarisée (DMZ). Les tirs n’auraient pas fait de victimes. Les forces sud-coréennes ont été placées en état d’alerte, et des civils habitant à proximité de la zone des tirs (district de Yeoncheon) ont été évacués. Il est recommandé d’éviter la zone frontalière et de se plier aux consignes des autorités locales.

Coronavirus

Des cas d’infection par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) sont apparus en Corée du Sud. Il n’y a pas eu de nouveau cas depuis le 5 juillet 2015. Les autorités coréennes ont annoncé la fin de facto de l’épidémie, une confirmation par l’OMS est attendue. Il est conseillé de respecter les précautions d’usage, en particulier le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique.

Source MAE

 

Avant le départ

Vaccinations

Systématiquement :

  • Vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal à mettre à jour
    - Adultes
    - Enfants et adolescents :
    En particulier, toutes les personnes de 2 ans et plus, nées depuis 1980, devraient avoir reçu deux doses du vaccin trivalent rougeole-oreillons-rubéole.
    Pour les enfants, le vaccin de la rougeole est recommandé dès l’âge de 6 mois.

  • Hépatite A

En fonction des modalités du séjour :

  • Encéphalite japonaise
    Pour les personnes de 18 ans et plus, expatriées ou devant séjourner en zone rurale pendant la période transmission (cf. Avis du Haut conseil de la santé publique du 24 avril 2009 relatif à la recommandation pour la vaccination contre l’encéphalite japonaise.

  • Hépatite B
    Pour des séjours longs ou répétés.
    Deux injections espacées d’un mois,
    Rappel unique 6 mois plus tard.
    Lorsque l’immunité doit être rapidement acquise, en cas de départ imminent, un schéma accéléré comportant trois doses rapprochées et une quatrième dose 1 an plus tard peut être utilisé.

  • Rage
    En cas de séjour prolongé, en situation d’isolement.
    Enfants : dès qu’ils sont en âge de marcher.

  • Typhoïde
    En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d’hygiène précaires.
    Enfants : à partir de l’âge de 2 ans.

Sur place

Maladies transmises par l’eau et la nourriture

De nombreux agents infectieux (virus, bactéries, parasites) peuvent contaminer l’eau et les aliments, ou être transmis par contact manuel (mains sales). Ils provoquent pour la plupart des désordres digestifs (fièvre, douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées, …) très gênants voir graves (déshydratation, fièvre élevée, …).
L’exposition à ces agents est importante pour tous les voyageurs, même dans des conditions de séjour convenables. Ce risque devient constant en conditions précaires ou aventureuses.
Les mesures de prévention concernant l’eau, la nourriture et le lavage des mains sont essentielles et doivent être connues de tous les voyageurs.
Certaines vaccinations peuvent être proposées.
Il est préférable de consommer de l’eau en bouteilles capsulées ou de filtrer/bouillir l’eau du robinet.

Maladies transmises par les piqûres d’insectes et d’arthropodes

Les mesures de protection contre les piqûres de moustiques sont essentielles, pour tous les voyageurs et dans tout le pays. L’absence de paludisme ou de fièvre jaune ne dispense pas le voyageur de ces mesures de protections.
Ceci vaut particulièrement à la tombée du jour et la nuit (répulsifs, vêtements longs, moustiquaires imprégnées...) pour les moustiques de type Anophèle (vecteur du Paludisme), mais également en journée pour les moustiques de type Aedes (vecteur de la dengue, de la fièvre jaune) qui ont une activité diurne.
Vaccinations et traitement préventif (chimio prophylaxie) ont également leur place.

Paludisme

Il n’est pas nécessaire de prendre des médicaments en prévention du paludisme pour séjourner en Corée. Il existe toutefois des zones à risque au nord du pays : zones rurales dans la partie nord des provinces de Gyeonggi et Gangwon, y compris la zone démilitarisée (DMZ). Vous devez consulter votre médecin sur la meilleure prévention adaptée à votre situation. Les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques, notamment de mai à septembre, sont recommandées. Elles incluent la restriction des sorties le soir et la nuit dans les zones à risque, le port de vêtements longs, les répulsifs. En cas de symptômes tels que fièvres, céphalées, frissons, sueurs, douleurs généralisées, nausées, vomissements, fatigue, notamment après un séjour dans une zone à risque, consulter un médecin.



Maladies transmises par contact avec des animaux

Tous les animaux, sauvages et domestiques, peuvent transmettre de nombreuses maladies par simple contact, léchage (salive), griffures ou morsures. Pour certaines espèces (serpents, scorpions, batraciens, poissons, méduses, …), une envenimation sévère est également possible. La grippe aviaire (oiseaux, volailles, …) est un exemple récent de maladie émergente transmise à l’homme à partir d’un réservoir animal.
Mêmes surveillés, les enfants s’approchent volontiers des animaux et sont donc particulièrement exposés.
En voyage, la prévention repose sur une règle simple : éviter tout contact avec les animaux quels qu’ils soient.

Grippe aviaire H5N1

Maladie virale émergente responsable d'une épizootie asiatique puis d'une panzootie mondiale ayant frappé sévèrement les populations d'oiseaux sauvages et domestiques de 2004 à 2007.
La maladie s'est avérée transmissible à l'homme et on a pu craindre initialement une pandémie redoutable faisant plusieurs millions de victimes. Ces craintes se sont avérées infondées. Fin 2008, on décomptait seulement 408 cas humains confirmés. Sept nouveaux cas ont été recensés en Chine depuis le début 2009.
La prudence recommande d'éviter tout contact avec les oiseaux sauvages ou domestiques.

Quelques règles simples
Veillez à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité en automobile ou du casque en moto).
Emportez dans vos bagages en quantité suffisante les médicaments que vous prenez couramment et les médicaments dont vous pourriez avoir besoin.

Numéros utiles
Première urgence (ambulance et pompiers) : 119
Première urgence privée : 1339
Pour une liste complète, consulter le site de l’ambassade de France en Corée.

Les fiches "Informations pays" qui vous sont proposées sur ce site sont destinées à faciliter la préparation de votre voyage et ne prétendent pas à l'exhaustivité. Malgré la qualité des informations mises à votre disposition, elles ne vous dispensent nullement d'adopter une attitude prudente et de recueillir des conseils spécialisés ou de vous faire confirmer les informations proposées sur notre site. Elles ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de leurs auteurs et de Mondial Assistance.

Transactions sécurisées par

Mondial Assistance - monext