Souscrire par téléphone (9 h / 18 h)
Mondial Assistance - Partir avec un jeune enfant

Informations et conseils santé : partir avec un jeune enfant

Tabcontainer Title

Avant le départ

Afin de bénéficier d’informations adaptées au cas de votre enfant, consultez votre médecin traitant et/ou pédiatre deux mois avant le voyage. Certains types de séjours destinations sont évidemment inadaptés.

Préparez une trousse médicale spécifique, en complément de la vôtre, contenant notamment des anti-pyrétiques (sous forme de suspension ou de sachets), des sachets de réhydratation, des comprimés de stérilisation pour les biberons, un sirop contre les vomissements, une solution antiseptique cutanée en flacon monodose, un thermomètre incassable et du sérum physiologique. Attention ! Toute auto-médication sans avis médical est dangereuse. Vérifiez impérativement les dosages, indications et compatibilités avec votre médecin traitant.

Dans vos bagages, pensez également à emporter tout le nécessaire pour votre enfant, ainsi que de l’eau pour le voyage, un écran solaire total « spécial enfant », un chapeau, des bracelets-bouées et un gilet-bouée homologués, un répulsif anti-moustiques conseillé par votre pharmacien (tous ne sont pas adaptés) et une moustiquaire imprégnée de répulsif.

Tabcontainer Title

Le choix de la destination

Dans tous les cas, il est prudent de choisir pour destination un pays garantissant un haut niveau sanitaire.

Un voyage avec de très jeunes enfants dans la plupart des pays tropicaux doit être différé en l’absence d’un impératif majeur.

Tabcontainer Title

Les vaccinations

Faites le point avant le départ sur le carnet de vaccination. Votre enfant doit être à jour de ses vaccinations prévues habituellement en France : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche. Les vaccinations contre la rougeole, la tuberculose et les méningites seront souvent indispensables. Il est préférable de faire contrôler le BCG, surtout en cas de séjour prolongé.

Les vaccins spécifiques :

  • Dans certains pays, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire ; ce vaccin peut être administré, dans un centre agréé, dès l'âge de 6 mois mais n'est obligatoire qu'à partir de 1 an. Attention ! L'allergie à l'œuf représente une contre-indication.
  • Un certain nombre de cas de typhoïde sont observés chez l'enfant au retour du Maghreb et d'Afrique noire, même après un court séjour en vacances ; aussi, la vaccination anti-typhoïdique est recommandée et pleinement efficace dès l'âge de 5 ans.
  • La vaccination contre l'hépatite B est à discuter en fonction du voyage avec votre médecin traitant.
  • Le vaccin contre l'hépatite A peut être administré dès l'âge de 1 an. Il est plus particulièrement recommandé aux enfants se rendant en Afrique du Nord, dans leur famille ou à la campagne.
  • La vaccination anticholérique (choléra) est inutile.
  • La vaccination anti-méningococcique A + C (méningites) peut être indiquée à partir de 18 mois dans les zones et durant les saisons à risque (saison sèche) et pratiquée dès l'âge de trois mois en situation épidémique. Ceci est à discuter avec votre médecin traitant.

En cas de départ précipité, des associations ou des combinaisons sont possibles. Les vaccins peuvent être injectés le même jour dans des sites différents.

Tabcontainer Title

La prévention du paludisme

Le voyage en zone d’endémie palustre est fortement déconseillé. Si vous ne pouvez pas différer votre déplacement, sachez que la lutte contre les piqûres de moustiques est primordiale, notamment à l’aide d’une moustiquaire placée autour du lit et imprégnée de répulsif. Faire porter à votre enfant des vêtements longs le soir et utilisez des répulsifs sur les parties découvertes du corps ; demandez conseil à votre médecin ou pédiatre car certains produits sont contre-indiqués. Votre médecin traitant sera à même de vous prescrire un traitement préventif adapté au jeune enfant, et à conserver hors de sa portée.

En voyage, n’attendez pas votre retour pour consulter un médecin en cas de problème. Si vous avez des questions ou des doutes concernant votre état de santé, le médecin régulateur de votre société d'assistance est à votre disposition pour vous écouter et vous aider. Il peut vous donner des conseils utiles, se mettre en rapport avec votre médecin traitant et organiser une consultation sur place.

Tabcontainer Title

L'alimentation du jeune enfant en voyage

Le lait maternel est la meilleure nourriture pour le nourrisson jusqu'à 6 mois. Si vous allaitez votre enfant, prévenez un arrêt des montées de lait en emportant des biberons et du lait de complément, ainsi que des bouteilles d'eau pour le voyage. La confection des biberons nécessite un soin particulier : l'eau de dilution devra être purifiée (à moins de trouver sur place de l'eau de source en bouteille capsulée) et les biberons stérilisés. Avant le départ, informez-vous des possibilités de trouver sur place les aliments pour bébé (laits premier et deuxième âge, petits pots…).

Dans le but de prévenir les diarrhées, il est important d'insister sur le lavage des mains à l'eau et au savon avant les repas, après être allé aux toilettes et avant le coucher ; les ongles doivent être coupés courts. Les enfants ne doivent accepter à boire et à manger que de leur entourage. Surveillez leur alimentation : ne leur donnez que des boissons en bouteilles capsulées et sans glaçons, des aliments bien cuits, des produits laitiers dont l'origine de fabrication est connue et qui n’ont pas subi de rupture dans la chaîne du froid, pelez les fruits et évitez les crudités.

En cas de diarrhée, l’alimentation doit être modifiée, jusqu’au retour de selles normales. Donnez fréquemment à boire à votre enfant pour éviter la déshydratation : soit la solution de réhydratation que vous aurez apportée (un sachet pour 200 ml d'eau), soit en préparant vous-même la solution avec 5 cuillères à café rases de sucre et une demi cuillère à café de sel pour un litre d'eau. Les biberons seront remplacés les six premières heures par la solution de réhydratation orale en quantité suffisante. Ensuite, 20% de liquide supplémentaire seront ajoutés aux biberons habituels. Si vous allaitez, donnez à votre enfant, entre les tétées et à volonté, un liquide de réhydratation ou de l'eau pure. En cas de vomissement, la solution de réhydratation sera administrée à la petite cuillère, en augmentant les fréquences. L'alimentation de l'enfant plus âgé devra comporter des éléments tels que des viandes maigres ou poissons cuits sans matière grasse, du riz, des pâtes, des pommes de terre, des carottes natures, du fromage à pâte dure, des bananes ou de la compote de pomme, un petit pot pomme-coing ou pomme-banane, des biscottes, des biscuits secs. En revanche, vous supprimerez le lait et les laitages (fromages blancs, petits suisses, crèmes…), les autres légumes et fruits, les céréales complètes, la charcuterie, les viandes en sauce et les fritures.

Tabcontainer Title

Pendant le voyage

Voici quelques précautions générales à adopter :

  • Dans l'avion, faites boire votre enfant au biberon pendant les phases de décollage et d'atterrissage. Evitez les déplacements trop longs, en particulier en voiture ou bus, dans les pays très chauds.
  • Protégez impérativement votre enfant du soleil : installez-le dans un endroit ombragé et aéré, faites-le boire suffisamment et protégez-le par un chapeau, des vêtements, des crèmes écrans. Au dessous de 6 mois, un bébé ne doit pas être exposé au soleil.
  • Privilégiez les vêtements légers, lavables facilement et perméables (coton, lin…).
  • Ne laissez jamais votre enfant marcher pieds nus, en particulier dans le sable ou sur la terre humide, qui pourrait contenir des déjections d'animaux, des larves ou des déchets. Prévoyez des chaussures dites « de plage ».
  • Restez vigilant en toutes circonstances, notamment pendant les baignades : les piscines et autres zones de baignade représentent toujours des lieux à risque majeur. Un enfant en bas âge peut se noyer dans quelques centimètres d’eau.
  • Ne laissez pas votre enfant se baigner ou jouer dans des mares ou rivières en raison des risques de parasitoses.
  • Ne le laissez jamais jouer avec des animaux de rencontre ; ceux-ci pourraient lui transmettre la rage et une morsure est toujours possible

Les conseils que vous trouverez dans cette page n'ont pour seul objectif que de faire de vous un voyageur averti et informé. Ils ne sauraient en aucun cas remplacer une consultation médicale individuelle auprès de votre médecin traitant habituel.

Les fiches "Informations par thème" qui vous sont proposées sur ce site sont destinées à faciliter la préparation de votre voyage et ne prétendent pas à l'exhaustivité. Malgré la qualité des informations mises à votre disposition, elles ne vous dispensent nullement d'adopter une attitude prudente et de recueillir des conseils spécialisés ou de vous faire confirmer les informations proposées sur notre site. Elles ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de leurs auteurs et de Mondial Assistance.

Transactions sécurisées par

Mondial Assistance - monext