Souscrire par téléphone (9 h / 18 h)

Informations et protection santé : diarrhée du voyageur

Tabcontainer Title

Qu'est ce que la diarrhée du voyageur ?

Il s’agit d’une pathologie fréquente rencontrée dans la plupart des pays de destinations de vacances. Les germes en cause appartiennent à différentes familles avec des modes d’actions spécifiques : les bactéries (dont les plus courantes sont Escherichia Coli, Shigelles, Salmonelles), les virus (les Rotavirus, Adénovirus, Entérovirus) et les parasites (les amibes par exemple).

Plusieurs facteurs de contamination peuvent être en cause :

  • l'alimentation : l'eau sous toutes ses formes (bouteille non capsulée, glace, glaçons…), les fruits et légumes non bouillis ou non épluchés, les salades et crudités, les produits laitiers par rupture de la chaîne du froid ou préparation artisanale sans pasteurisation, les viandes non cuites, la charcuterie, les œufs...
  • l'hygiène et le mode de vie : un lavage des mains non rigoureux, un changement dans les habitudes alimentaires et sanitaires.

Les risques infectieux sont importants dans tout le continent africain, l'Asie, l'Amérique centrale, l'Amérique latine et le pourtour méditerranéen. Renseignez-vous sur les risques du pays dans lequel vous allez séjourner.

Tabcontainer Title

Quelles sont les manifestations de la diarrhée du voyageur et comment se soigne-t-elle ?

Dans la plupart des cas, la diarrhée commence 3 à 7 jours après le début du voyage et s’avère plus gênante que grave. Elle peut néanmoins masquer la survenue d’une autre maladie qui nécessitera un traitement différent (crise de paludisme, hépatite virale, urgences abdominales).

La diarrhée du voyageur se définit par la survenue de plus de trois selles quotidiennes non moulées, accompagnées parfois de glaires et du sang, et associées à des sensations de malaise, douleurs abdominales, nausées ou vomissements. Elle peut occasionner de la fièvre, des frissons, des maux de tête, des douleurs articulaires, une fatigue intense et un désintérêt pour la nourriture, surtout chez les jeunes enfants et les personnes âgées. Ces symptômes, ainsi qu’une absence d’amélioration dans les 48 heures doivent amener à consulter un médecin, notamment pour les situations particulières, comme une maladie cardiaque ou rénale préexistante ou chez un sujet diabétique.

Le traitement repose avant tout sur la réhydratation, au moyen de boissons en bouteilles capsulées, de préférence riches en sucre ; par exemple, un soda dont on aura retiré les bulles en les remuant avec une cuillère. Un médecin saura adapter un traitement à vos besoins et à votre lieu de séjour. Rarement, celui-ci peut être amené à vous hospitaliser afin de réaliser des examens complémentaires (recherche du germe en cause) et mettre en route un traitement adapté, en cas de déshydratation importante, de vomissements rendant impossible une alimentation orale ou de risque de contamination par un germe potentiellement grave dans la zone de votre voyage.

Tabcontainer Title

Comment se prémunir de la diarrhée du voyageur ?

La prévention est primordiale pour ce type de maladie. Voici quelques conseils faciles à mettre en œuvre pour réduire le risque de contamination :

  • lavez-vous bien les mains avant chaque repas, après être allé aux toilettes et avant le coucher,
  • surveillez votre alimentation : buvez des boissons en bouteilles capsulées, ne consommez pas de glaçons, pelez les fruits, évitez les crudités,
  • ne mangez que les aliments bien cuits,
  • ne consommez que des produits laitiers dont l'origine de fabrication est connue et qui n’ont pas subi de rupture dans la chaîne du froid.

En voyage, n’attendez pas votre retour pour consulter un médecin en cas de problème. Si vous avez des questions ou des doutes concernant votre état de santé, le médecin régulateur de votre société d'assistance est à votre disposition pour vous écouter et vous aider. Il peut vous donner des conseils utiles, se mettre en rapport avec votre médecin traitant et organiser une consultation sur place.

Tabcontainer Title

Les voyageurs à protéger

Chez les enfants, la femme enceinte et la personne âgée, la déshydratation générée par la diarrhée constitue un risque vital majeur. La consultation chez le médecin est donc obligatoire. Une courte hospitalisation sur place sera souvent nécessaire.

Les conseils que vous trouverez dans cette page n'ont pour seul objectif que de faire de vous un voyageur averti et informé. Ils ne sauraient en aucun cas remplacer une consultation médicale individuelle auprès de votre médecin traitant habituel.

Les fiches "Informations par thème" qui vous sont proposées sur ce site sont destinées à faciliter la préparation de votre voyage et ne prétendent pas à l'exhaustivité. Malgré la qualité des informations mises à votre disposition, elles ne vous dispensent nullement d'adopter une attitude prudente et de recueillir des conseils spécialisés ou de vous faire confirmer les informations proposées sur notre site. Elles ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de leurs auteurs et de Mondial Assistance.

Transactions sécurisées par

Mondial Assistance - monext